Timide apparition de jaune au jardin

Le forsythia n’a jamais trouvé refuge dans mon jardin, je suis bien incapable d’en donner la cause, et pourtant j’aime beaucoup cet arbuste très précoce, généreux en fleurs d’un jaune très lumineux à une époque encore dominée par la grisaille. Du moins dans ma région !

Et cette fois, à l’approche du printemps, une pousse s’est installée spontanément chez moi, par extension d’un pied établi chez le voisin.

 

fleurs,forsythia

La photo n’est pas très nette, je l’ai prise au risque d’atterrir dans la mare au bord de laquelle la branche s’est développée.

Entre témérité et prudence, je choisis sans hésitation la prudence Rigolant

surtout à cette saison où l’eau doit encore être très très froide, j’en ai des frissons -^-

Cet arbuste appartient à la famille des Oleaceae comme l’olivier, le lilas, le jasmin …. Originaire du Japon,  il est arrivé en Europe via la Hollande il y a environ 200 ans. Il doit son nom à William Forsyth, botaniste britannique du 18° siècle.

Quelques caractéristiques à son sujet :

   le forsythia est à feuillage caduc, il résiste sans problème jusqu’à -20 degrés;

   les fleurs apparaissent avant les feuilles;

   les rameaux poussent en hauteur puis avec l’âge de la plante, ils s’étalent ce qui donne un port harmonieux à une plante bien installée.

   le voisinage du Forsythia peut être composé, entre-autres, de :

  •  mahonia : feuillage persistant – plante rustique —> -15 degrés
  • cotoneaster : idem
  • viorne tin : idem
  • wegelia : feuilles caduques – rustique —> -15 degrés aussi
  • buddlea ou arbre à papillons : feuilles caduques – rustique —> -20 degrés
  • seringat : feuilles caduques également mais rustique —> -40 degrés
  • et la liste n’est pas exhaustive …

Je m’empresserai de tailler les branches après floraison afin de favoriser une nouvelle éclosion janue l’an prochain.

 

Patience et attention aux plantes « paient », je vais m’appliquer au respect de ces 2 points mais c’est surtout le premier qui est dur!

Publicités

12 commentaires sur “Timide apparition de jaune au jardin

  1. Bonjour
    et ce qui est super c’est qu’il est le premier à fleurir, chez moi ils poussent comme des herbes folles, je n’aime pas dire  » mauvaises « …et j’en ai fait plein de boutures sans rien y connaitre
    c’est sympa chez toi
    je te remercie de ta visite et te souhaite une bonne aprem
    amitié

    J'aime

  2. Bonsoir,
    J’adore cette arbuste tout comme le Mahonia (Mimosa du Nord). Les deux sont dans mon jardin, mais le forsythia est assez récent. Un coupe que j’ai remplantée, et qui a l’ai de se plaire chez moi.
    Je te remercie pour le vanneau huppé. Ils étaient en groupe de 7 individus.
    Bisous et douce soirée
    Fanchon

    J'aime

  3. Tes « herbes folles » à cette saison, cela me fait vraiment envie ! Je suis d’accord pour dire comme toi que les mauvaises plantes n’existent pas, j’ai d’ailleurs banni cette expression de mon vocabulaire !
    A tout bientôt, amicalement, A-Marie

    J'aime

  4. Voilà, le fait qu’ils aient été 7 correspond parfaitement à leurs habitudes.
    Chez moi, il y en a très régulièrement dans les champs et les prairies ( espaces ouverts ) mais je les ai déjà vus dans les zones marécageuses tout près de la côte belge ( donc zones salées ).
    Amicalement, A-Marie

    J'aime

  5. bonjour,
    Dans ce cas, a qui appartient la plante?
    Techniquement c’est a ton voisin, non? c’est un fruit de son travail … 🙂
    Sur notaire.be je lis: Fruits
    Les fruits de l’arbre qui pendent encore aux branches appartiennent à son propriétaire, quand bien même ces branches empiéteraient sur le terrain du voisin. Par contre les fruits tombés naturellement sur le sol du voisin deviennent la propriété de ce dernier.
    Tu peux attendre que les graines tombes et filer avec 🙂 ))

    J'aime

  6. Je progresse mais ce n’est pas encore gagné et à chaque étape, j’ai des sueurs froides car je crains toujours de ne pouvoir faire marche àarrière et le résultat n’est pas encore celui que j’escomptais.
    « Patience et longueur de temps font plus que force et que rage », je n’ai pu retrouver l’auteur de cette citation. Qu’il m’en excuse.
    Amicalement, A-Marie

    J'aime

Les commentaires sont fermés.