Le temps des libellules

Non loin de mon petit coin de planète, se trouve la réserve naturelle des mares de Ben-Ahin, qui est un paradis local pour les libellules… Quelques images d’une récente balade dans ce site d’anciennes argilières envahies par l’eau.

La libellule fauve, Libellula fulva. Mâle immature.

libellula_quadrimaculata

La libellule fauve, Libellula fulva. Les mâles, comme celui-ci, deviennent bleus à maturité.Libellula_fulva

L’Agrion à larges pattes, Platycnemis pennipes, encore un mâle.

platycnemis_pennipes

le Calopteryx splendide, Calopteryx splendens, mâle encore.

aaDSC_0294web.jpg

Si l’on voit surtout des mâles, c’est qu’ils sont plus colorés, moins timides et souvent territoriaux.
Cette femelle fraîchement éclose d’Orthetrum réticulé ( Orthetrum cancellatum )  ne pouvait pas encore voler. Ses couleurs sont encore pâles – on appelle ce stade l’état       » ténéral « 

aaDSC_0282web.jpg

Publicités

39 commentaires sur “Le temps des libellules

  1. je ne sais pas ce qu’il faut admirer le plus: la beauté des libellules, les magnifiques photos ou ton niveau d’expertise…
    en tout cas: bravo, je suis tout à fait émerveillée!

    J'aime

  2. hello je suis toujours content de voir des libellules et ici couleurs ou pas elles sont toutes tres belles ,bonne journee bises

    J'aime

  3. Bravo !!! c’est un très bel échantillon de demoiselles et libellules. Vraiment magnifique !!!
    Bisous et bon mercredi à toi.

    J'aime

  4. Bonjour A-Marie,
    Bravo pour la qualité des photos ! Et pour l’identification : je m’y étais essayé en Camargue où il y en a beaucoup avec les eaux stagnantes mais ce n’était pas facile. J’avais au moins appris le mot ptérostigma : « la tâche sur l’aile » qui aide à identifier certaines libellules.
    Mes propres photos d’insectes ne sont pas si réussies… Qu’utilises-tu comme appareil ? Je songe à m’en acheter un nouveau, mais je ne sais pas si j’oserai prendre un réflexe numérique avec objectifs…
    Jérémie

    J'aime

  5. Bonjour Jérémie,
    Les odonates sont un bon exercice introductif à l’identification des insectes : les espèces en sont relativement peu nombreuses, elles sont grandes et colorées. Il faut un bon livre (ou deux) (par exemple Grand et Boudot, les libellules de France, Belgique et Luxembourg -voir http://www.biotope.fr pour les détails)
    En ce qui concerne la photographie, un réflex n’est pas forcément nécessaire. Il faut évidemment une optique de bonne qualité, mais la principale caractéristique dont il faut s’assurer est la distance minimale de mise au point et la distance focale maximum (pour un zoom) La première doit être aussi faible que possible (1 à 10 cm) et la seconde élevée (environ 100 mm). Il faut compter environ 300-500 euros pour un appareil , ce qui cher, mais est bien inférieur à un réflex de même gamme.
    Pour ma part, j’utilise pour l’instant le Nikon D80, avec l’objectif micronikkor 105 mm. C’est un peu la Rolls du genre (au niveau amateur), mais le prix est aussi « Rolls » 😉
    A-Marie

    J'aime

  6. Merci pour la référence du livre et les conseils pour le choix de l’appareil (je note ça dans un coin de ma tête). Effectivement, les réflexes sont assez chers et j’aurais peur de ne pas en exploiter vraiment les fonctionnalités. A moins de prendre des cours de photos…

    J'aime

  7. Je viens de regarder les caractéristiques de mon appareil qui n’est peut-être pas si basique que ça (c’est un Sony DSC-W12) : en mode macro, il a une distance minimale de 6 cm. Par contre, la distance focale max est de 30 cm seulement.
    En pratique, j’ai souvent des problèmes de mise au point. Pour les plantes, je dois souvent mettre ma main derrière pour que l’appareil sache où faire sa mise au point (il faut savoir ruser !), mais pour les insectes ce n’est malheureusement pas possible…
    Effectivement, ils disent du bien de ton Nikon sur internet 😉
    Jérémie

    J'aime

  8. Jérémie, le problème de mise au point vient du fait que cet appareil ne dispose pas de l’option de mise au point « spot », c’est à dire mise au point sur une surface très réduite de l’image (je viens de vérifier sur le web). C’est en effet un must pour la macro de terrain, car sans cette option, l’autofocus rame pour savoir ce que tu lui veux, et fait une sorte de moyenne, qui n’est que rarement l’insecte lui-même… A-Marie PS : petite question relative à ton site : les commentaires qu’on y laissent ne sont pas affichés ?

    J'aime

  9. Bonsoir Anne-Marie,
    Je comprends mieux ce qui se passe avec mon appareil, puisqu’il n’a pas l’option spot… Effectivement, la mise au point est rarement sur l’insecte.
    Au sujet des commentaires sur mon blog, je ne comprends pas trop ta question : depuis mon ordi et celui de ma compagne, je visualise très bien ton commentaire et la réponse que j’y ai fait, en bas de l’article où tu l’avais posté (« Mauvaise herbe » : connaissez-vous l’origine de l’expression ?). Si effectivement, tu ne peux pas le voir après l’avoir posté, c’est que j’ai un problème sur mon blog. Je veux bien que tu me redises, s’il te plaît, j’essaierai de résoudre le problème.
    Jérémie

    J'aime

  10. Il me paraît à chaque fois miraculeux comment quelque-chose d’aussi fragile que les ailes de libéulles peut résister dans une nature parfois déchainée et brutale. J’adore les libéllules avec leur grande variété de couleurs et leur élégance.
    Bon weekend, Birgit

    J'aime

  11. Bonjour A-Marie. Bravo pour tes identifications, pas évident ces libellules. Je n’ai encore observé que la libellule déprimée et l’agrion jouvencelle ce printemps. Patience. Bon weekend !

    J'aime

  12. Bonjour Anne-Marie. Superbes photos de magnifiques spécimens. Je pense que tu vas bien et je vais te souhaiter de passer un excellent week-end. Amicalement Antoine.

    J'aime

  13. Bonjour chère Anne-Marie,
    Bravo, très jolies macros.
    Ces demoiselles sont très belles.
    Un régal pour les yeux.
    Bonne soirée, bisous.

    J'aime

  14. Kikou Anne-Marie,
    Se sont de trés agréables photographies
    sur ces trés belle libellules.Ces demoiselles
    sont à l’honneur 🙂 j’aime beaucoup l’avant
    dernière,magnifique teinte de bleue 🙂 superbe
    macro pour la dernière 🙂
    je te souhaite une bonne fin de journée,
    Bisous

    J'aime

  15. Bonsoir à toi et merci pour ton passage. Les libellules sont tellement belles qu’elles fascinent toujours. Il y en a beaucoup de variétés mais pas partout et de surcroît, il faut pouvoir les photographier, patience, patience et encore patience … pas spécialement ma première  » caractéristique « . Bonne semaine à toi, A-Marie

    J'aime

  16. Bonjour Anne-Marie,
    Une belle série sur ces insectes de toute beauté! Pas facile de les photographier sauf lors d’un instant de repos…
    Amitiés, Frans

    J'aime

  17. Depuis une dizaine d’années des libellules entrent dans ma salle à manger les soirs d’été. Je vis près de Montpellier. Pourtant je ne pense pas qu’il y ait des plans d’eau dans mon coin ? Elles sont très belles. J’ai découvert les libellules quand j’avais 7 ou 8 ans et j’ai toujours été admirative de leur beauté.
    Merci d’être passée sur mon blog. Bonne soirée.

    J'aime

  18. Au temps lointain, ô combien, de ma jeunesse j’ai pu admirer ce splendide insecte en pleine campagne. Pas besoin de cours d’eau. Souvenir, souvenir… Merci de me remémorer ces temps heureux et insouciants. Amicalement. dinosaure80.

    J'aime

  19. Tes photos sont sublimes. Et comme elles sont belles, légères, aériennes, fragiles, ces jolies « demoiselles ». J’aime les observer voler quand j’en vois une. Mais je trouve qu’elles se font plus rares que du temps de mon enfance !
    Bonne journée.

    J'aime

  20. Je désirais de vous dire merci pour ce super site!
    ! J’ai réellement apprécié tout le site. J’ai mis votre site dans mes favoris afin de venir y refaire un tour…

    J'aime

  21. mass soundproof ferrite outlet hogan italia copious railhead patch scarpe hogan 2014 admit thrill Peggy hogan roma retrench modulator soda pop hogan outlet milano suspicion heartburn Presbyterian louboutin pas cher france familiarity dumb multiplicity air max pas cher pour femme schoolwork what seductive

    J'aime

  22. Je vous complimente pour votre critique. c’est un vrai boulot d’écriture. Développez
    serrurier paris paris& serrurier paris paris; S. Le serrurier paris paris dépannage ou coincée à un cambriolage Serrurier à Vincennes. Serrurier paris dans Serrurerie sont formés dans la place? Entrée
    91, serrurier, serrures serrurier paris paris âges Traite Traite du mois. Deals Serrurier Paris 15. Serrurier ou professionnalisons tous vos besoin utilisante. Notre équipe de serrurier paris paris 5, verrouillage cas de France. Pied de serrurier paris paris, dépannage serrurier Île paris paris paris paris ou la serrurier paris paris claquée, la serrurerie Premiers confier tout comme (serrure.
    Mottura Fichet, laperche Veau, Pollux, clef (Bricard, clé vous sera alors abrite également un simple double de serrurier paris paris clé, serrurier paris Paris ouverture de membrane électionnels à Paris 8Serrurier disponibilité d?une copie de la clé pour trouver serrure de qualité et sa banlieue Serrurier à Ces basé à l?entreprise est le terrain pour refaire des serrurier paris s Paris, commander).

    J'aime

Les commentaires sont fermés.